#themindfulapotek

La méditation de pleine conscience ou "Mindfulness" est un entraînement mental, qui consiste à décider de porter volontairement son attention vers le moment présent, sans jugement. Bien loin des techniques de relaxation. C'est une possibilité d'être présent à ce que nous vivons dans l'instant, à ce que nous ressentons émotionnellement et physiquement.

C'est un art issu des traditions bouddhistes, qui depuis 40 ans grâce au programme dit MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) développé par Jon Kabat-Zinn en 1979 a pu être proposé au service du soin occidental. Ainsi c'est un art qui a été sublimé par la technique puisque l'ascension du progrès notamment avec l’électro-encéphalogramme (EEG) et l’IRM fonctionnelle, ont permis de démonter qu’il se passait quelque chose dans le cerveau lorsque nous méditons.

Par exemple, les travaux de Wendy Hasenkamp, neuroscientifique à l’université d’Atlanta ont montré qu'il existe 4 phases lors d’une méditation: la phase de focalisation de l’attention sur un objet, l’apparition du vagabondage de l’esprit, la prise de conscience du vagabondage, puis la phase de réorientation de l’attention ou de re focalisation attentionnelle. 

En 1979, Jon Kabat-Zinn crée le « Centre pour la pleine conscience en médecine » (Center for Mindfulness in Medecine, Health Care and Society) afin de proposer cet outil dans le soin pour la prise en charge des maladies chroniques. Fondé sur une approche éducative, préventive et laïque, il structure l’apprentissage de la méditation et crée. Le succès du MBSR a été complété dans le champ de la psychologie et de la psychiatrie, par l’apport des thérapies cognitive et comportementales qui ont permis à l’équipe du Pr Zindel SEGAL de développer un protocole de thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (en anglais: « Mindfulness-Based Cognitive Therapy », ou « MBCT »). Ce protocole, dérivé du MBSR, a montré son efficacité, notamment dans la réduction du stress et de l’anxiété, mais aussi dans la prévention des rechutes dépressives chez les patients à risque de dépressions récurrentes, et ceux avec une efficacité comparable à celle des antidépresseurs. En France, le Dr Christophe André a aidé à sa mise en place dans les hôpitaux et plus largement pour la population générale.

C’est donc la rencontre entre l'art et la science avec l'ascension des neurosciences et de l’imagerie cérébrale qui a  permis l’essor de la méditation pleine conscience dans le domaine de la médecine permettant la prise en charge des souffrances physiques et psychiques.

 

 

 

 

 

Le programme MBSR:

Le programme MBSR – Réduction du stress basée sur la pleine conscience – a pour intention d’apprendre à pratiquer la méditation et à l’intégrer dans notre vrai vie quotidienne.

Comme un art, il s'appuie sur une expérience intensive proposant de 

  • Mieux comprendre les mécanismes du stress, des émotions et les schémas de réactivité qui y sont associés

  • Expérimenter comment la pleine conscience favorise de nouvelles réponses, plus créatives et plus adaptées

  • Développer l’autonomie de chaque participant par rapport à cette pratique

  • Plus globalement, développer de nouvelles ressources

Organisé en groupe de 20 personnes, l’approche est progressive et composée de huit séances hebdomadaires de 2h30 à 3h, ainsi que d’une journée d’approfondissement.

L’accent est mis sur la connaissance par l’expérience.

Chaque séance hebdomadaire comprend :

  • Des pratiques formelles : scan corporel, méditations assises, méditations en mouvement, etc.

  • Des pratiques informelles d’attention, puisées dans les situations de vie quotidienne

  • Des apports théoriques sur le stress, les émotions, le fonctionnement cognitif…

  • Des échanges en groupe et des instructions personnalisées

Pour soutenir la pratique à domicile (45 minutes par jour), des supports audio, documents écrits et exercices sont fournis à chaque séance.

 

Au total, le programme MBSR représente un volume de 30 heures d'enseignements et implique un engagement  du participant.

Possibilités:

Des bienfaits ont été démontrés dans plusieurs indications, mais loin des techniques de performance, c'est le voyage parcouru pendant le programme qui importe plutôt que le but.

Il a cependant montré des bénéfices dans:

  • Régulation de symptômes en lien avec des perturbations émotionnelles (stress, anxiété, troubles du sommeil... )

  • Réduction des risques de rechute dépressive, d’épuisement empathique et psychologique, réduction des risques de burn-out.

  • Compassion et auto-compassion (changement de perspective sur soi cf.intransigeance, juges auto-critiques, auto-harcèlement, perfectionnisme, enjeux de performance…)

  • Changement de perspective par rapport à la douleur et à la maladie (cf.maladies et douleurs chroniques), amélioration de la qualité de vie (capacité à vivre dans le présent, réduction des anticipations douloureuses, changement dans le perception de la douleur…)

En cancérologie, il a montré des bénéfices significatif dans la réduction du stress, des troubles du sommeil, de l'anxiété, la réduction de la fatigue chronique au secours de traitements spécifiques. 

Ou trouver un programme proche de chez vous ?

Pour trouver un programme proche de chez vous, vous pouvez consulter l'annuaire de l'Association pour le Développement de la Mindfulness qui répertorie les enseignants ayant suivi le parcours officiel pour devenir instructeur. Cette association fait un travail remarquable en lien avec l'université de Brown et le centre de Mindfulness pour transmettre l'essence du programme en lien avec les traditions Bouddhistes et la richesse de la science. 

​​​